Le Management impacté par le digital : à l’aube d’une nouvelle ère

Le management d’équipe est à la fois une discipline complexe, une mission délicate et une activité passionnante. Il nécessite la parfaite assimilation d’un environnement pour en comprendre ses subtilités et comprendre les différentes personnes qui compose une équipe. Pour prendre en considération leurs personnalités, leurs motivations, leurs sensibilités, leurs doutes. Un management d’équipe est performant lorsque chaque personne est efficace et trouve un sens, du plaisir dans ce qu’il fait, ce qu’il représente et ce à quoi il contribue.

Motiver les troupes, leur communiquer engagement et passion. Obtenir le meilleur de son équipe tout en étant compréhensif et exigeant à la fois. Montrer l’exemple tout en assumant ses défauts. Mais quel est le bon management de notre époque ?

Je pense que le management d’équipe dans le milieu du web est d’autant plus complexe que l’âge moyen dans le domaine et le mode de vie des nouvelles générations révolutionnent le domaine du travail. Vous serez d’accord avec moi je pense : le management qu’ont connu nos parents n’est certainement pas le même que celui dans lequel nous évoluons aujourd’hui. Et c’est en cela que les techniques de management apprises à l’école deviennent, à mon humble avis, obsolètes.

Le management d’équipe a un train de retard

S’il est certain que les entreprises prennent leurs dispositions dans la mise en oeuvre de leur transformation digitale, il paraît tout aussi évident que bon nombre d’entre elles ont oublié d’introduire le management dans la “To do list” des modèles à repenser.

La digitalisation de notre société a ouvert le champ des possibles en modifiant les relations interpersonnelles et en mettant le modèle hiérarchique traditionnel à rude épreuve.

Ainsi quelques organisations, notamment dans le secteur du web, les start-up, les jeunes agences, dépoussièrent le management et donnent la tendance.

Le manager ne fait plus figure d’autorité et la responsabilisation de chacun permet aujourd’hui de gagner en efficacité. Les enjeux des collaborateurs et des manageurs sont les mêmes :

  • Réhumaniser le travail : faire ce qu’on aime et être libre de le faire à sa façon.
  • Être responsable et responsabilisé : savoir pourquoi on travail et apprécier les résultats.
  • Communiquer en toute transparence : partager les enjeux de l’entreprise et contribuer à sa réussite.
  • Être égaux, être estimés et estimer : s’exprimer sans contraintes et savoir écouter.

Chaque personne possède un rôle, des missions et des objectifs dont moyens et méthodes pour y parvenir sont souples.

Les salariés en ont conscience et, les dirigeants plus expérimentés mettent en oeuvre une organisation adaptée aux jeunes générations. Alors que ce mode de management est plus naturel chez les jeunes entrepreneurs qui partagent les mêmes envies que leurs collaborateurs.

En route vers un management nouveau

Comme je l’ai écrit précédemment, nos envies et nos besoins ont changé. Si nous nous éloignons du management traditionnel, basé sur l’autorité et le contrôle, c’est parce que nous n’avons pas grandi dans le même environnement que nos parents.

Outre le besoin de satisfaire nos besoins physiologiques et de sécurité, le travail répond à d’autres attentes bien plus haut dans la pyramide de Maslow : l’appartenance à un groupe, l’estime de soi et l’auto-accomplissement.

Le management n’est alors plus basé sur l’exécution mais sur l’innovation. Quelque soit votre poste ou fonction, chaque salarié a un pouvoir. C’est ce qu’on appelle l’empowerment.

Les missions du manager ont alors évoluées dans une dynamique positive et saine où les relations d’encadrement sont basées sur :

  • le développement et la montée en compétences de l’individu,
  • la valorisation du leadership, l’esprit d’équipe et la collaboration,
  • la capacité de chaque collaborateur à se responsabiliser,
  • l’exploitation des différences pour les transformer en atouts,
  • des échanges périodiques et des feedback qui vont dans les deux sens,
  • une communication respectueuse et sans domination.

Par Hanna Azaïz

Source

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Les métiers du Digital, RH, Transformation Digitale